Gouvieux L’Edito

www.Gouvieux.fr – Gouvieux.fr – www.Gouvieux.fr – Gouvieux – Gouvieux – www.Gouvieux.fr –  Mairie Gouvieux - Gouvieux.org - Association Gouvieux - Gouvieux Contact - www.Gouvieux.fr - Gouvieux 

Pouquoi un Blog ?

Notre Association fondée en 1976 a connu des hauts et des bas dans son dynamisme, aujourd’hui et sans doute plus qu’hier se voir, échanger, partager est devenu de plus en plus complexe.

Il nous fallait être dans notre époque et l’information papier ou verbal met parfois beaucoup trop de temps à se diffuser.

A l’heure d’internet il nous a semblé important mais surtout pratique de disposer d’un Blog simple mais complet qui puisse être un point de liaison entre nos quartiers.

Attachés au calme, à notre cadre de vie, à la sécurité de nos enfants ou de nos habitations, nous utiliserons ce blog comme lien de communication entre adhérents mais également comme outil de communication vers l’extérieur.

Pour alerter, pour valoriser ou pour informer tels seront les vocations de ce blog, fait par et pour des godviciens fiers de leur quartier de résidence.

Bonne navigation

 



Autres articles

    4 commentaires

    1. lefort dautremont dit :

      On ne peut pas laisser dire certaines choses comme c’est écrit dans l’article du Parisien paru hier 07/01/2009. Le titre, par exemple, disant que le blog est créé contre les nomades, ce qui est faux. Ce blog va permettre aux habitants de la rue des Carrières de constater ce qu’ils vivent au quotidien avec un nombre trés important de « gens du voyage de l’Oise » dans leur rue. Ne croyez vous pas vraiment que l’on se moque un peu de nous, tout est atténué dans cet article, soyez patients en gros. Les rôles sont inversés, nous sommes les méchants qui n’acceptont pas cette invasion autorisée par les Maires de la communauté de communes cantilienne et le Sous Préfet.( Ce dernier a demandé d’accueillir les nomades qui s’étaient auparavant installés à Villers Saint Paul). Il y avait déjà largement le compte avec eux à déplacer de Gouvieux. Cet article nous fait croire que les nomades sont bien connus et entourés par des pasteurs qui ont le respect des gens de leur voisinage; il est vrai que nous en avons rencontré un dans la rue qui faisait tout son possible pour discipliner son groupe, mais celui là même est parti du site, la vie à l’intérieur de ce campement ne se passe pas si bien qu’on voudrait nous l’assurer. La porte est grande ouverte et qui veut, y rentre avec sa caravane. A part avoir relevé les numéros de plaque minéralogique des véhicules début Décembre 2008, aucune identification n’est demandée et de tout façon n’importe qui peut s’installer et pas spécialement des évangélistes. Je respecte cette communauté de pauvres gens qui en cette période rigoureuse de l’hiver doit être trés difficile à vivre. Mais le choix qui nous a été imposé pour améliorer leurs conditions de vie a-t-il pris en compte tous les données du problème. Sur tant d’hectares( 6000ha et peut être suis je loin du compte) que représente l’aire cantilienne, pensez vous qu’il n’y ait que cet endroit provisoire d’accueil et surtout tant de monde!! L’article du parisien dit savoir le nombre de caravanes soit par les habitants du quartier soit par Monsieur MARCHAND Patrice, maire de Gouvieux mais je me demande si personne, en fait, ne le sait vraiment, on ne connaissait aucun nom fin décembre si ce n’est celui de NONO , un pasteur évangéliste qui est celui qui est parti. On veut vraiment minimiser et culpaliser les habitants près du site. Je rappelle que cette situation doit persister jusqu’au 15 Mars 2009. Ceux qui pensent que ce n’est qu’une histoire de patience se mettent un peu à notre place. Et pensez que nous n’ avons pas pu partir une semaine pendant les fêtes pour voir notre famille éloignée et que nous ne pourrons pas partir de l’hiver !!!

    2. DLD dit :

      Nous sommes profondément touchés par le vent de solidarité qui amine les gens des Carrières concernés par le problème actuel.
      Nous saluons les heureuses initiatives prises pour que chacun puisse retrouver du chauffage à son domicile après ces nombreuses coupures d’électricité dues à une surchage sur notre secteur ( expliquée dans d’autres commentaires du blog) .
      Nous remercions les agents EDF venus à de si nombreuses reprises réparer et rebrancher le courant et qui sont pourtant déjà beaucoup réquisitionnés ailleurs en cette période de grand froid.
      Nous remercions les autorités administratives de leurs interventions et nous sommes plus rassurés. Nous n’avons plus le sentiment de nous battre seuls contre des moulins.
      L’implantation de 120 caravanes de gens du voyage proches de nos habitations est un état de fait avec lequel nous devons nous accomoder depuis plus d’un mois jusqu’au 15 Mars. Mais cette plateforme ne s’avère aire d’accueil provisoire que de par son espace bétonné, ce qui est difficilement concevable comme condition suffisante à l’installation de grand nombre de personnes. Il en découle donc de grandes difficultés de vie sociale. Nous ne pouvons pas évidemment le gérer seuls.
      Et il est bon de savoir que tous les acteurs concernés jouent chacun leur rôle et rendent la situation plus vivable.

    3. blangy dit :

      nous vous soutenons c’est honteux ces coupures de courants en periode hivernale .je propose que ces gens « charmants « du voyage s’intallent chez monsieur le maire

    4. SLC dit :

      ATTENTION ! La rue des carrieres cache bien des dangers pour nous les adultes mais surtout pour nos enfants . Je rends souvent visite a mes proches( rèsidents des carriéres ) .Dés que je descend de mon véhicule je doit etre trés vigilente avec mes enfants . Déja a cause de la vitesse élevée des véhicules des gens du voyage , qui en plus, ne respectent pas les panneaux de sens interdit . Nous devons ensuite marcher sur le milieu de la route afin d eviter une gigantesque plaque de verglas ou ,éviter les gens du voyage au regard effrontés stationnées sauvagement sur la chaussée , pour prendre de l eau a la pompe a incendie , qui d ailleurs n est jamais bien refermée .Ce n est pas tout ,car de l autre coté de cette route se trouve sur un sol humide des fils électriques sans aucune protections et biensur branchés au lignes EDF. Donc imaginez , faire a peine 10 mètres a pieds et constatez tout les dangers pour nous quand ces gens du voyage viennent trouver places sur soi-disant LE SITE DES CARRIERES . Un site qui en ce moment ressemble plus a une décheterie .