Archives pour la catégorie Vu ds la Presse

Gouvieux – Le prjet de La deviation de Saint Leu semble s’eloigner

www.Gouvieux.fr – Gouvieux.fr – www.Gouvieux.fr – Gouvieux – Gouvieux – www.Gouvieux.fr –  Mairie Gouvieux - Gouvieux.org - Association Gouvieux - Gouvieux Contact - www.Gouvieux.fr - Gouvieux 

Un projet de 80 millions d’euros pour la liaison A 16-Creil 20.05.2009

 Le projet de liaison routière entre Creil et Chambly avec jonction sur l’A 16 est entré dans une phase concrète cette semaine. Le vice-président du conseil général chargé des routes départementales, Patrice Carvalho, est venu présenter aux maires des communes concernées les résultats de l’étude de faisabilité et d’opportunité de ce projet. Rien de définitif en soi puisqu’une dizaine d’autres réunions se tiendront avant d’entériner un dossier précis. Mais un certain nombre de données relativement précises ont néanmoins été fournies aux élus présents lors de cette toute première réunion. Le cabinet chargé de l’étude a planché sur quatre tracés possibles pour relier le Bassin creillois à l’A 16 et créer un véritable débouché vers l’Ouest parisien. Quatre possibilités qui ont en commun de réutiliser des portions de routes déjà existantes, de comprendre la déviation de Saint-Leu-d’Esserent espérée depuis des années tout en affichant des coûts de réalisation extrêmement variables, allant de 45 à 125 millions d’euros. Trois d’entre eux utiliseraient ou seraient proches des tracés des D 603 et D 40, un seul de ces projets se distinguerait au niveau de son implantation, en passant sur le plateau de Neuilly-en-Thelle. Toutefois, si la présentation comprenait les avantages et les inconvénients de chaque solution, l’étude, dans ses conclusions, préconise de privilégier l’un des tracés : à partir des D 603 et D 44, un tronçon serait constitué pour passer entre Précy, Blaincourt et Villers-sous-Saint-Leu avant de rejoindre après Saint-Leu les D 92 puis D 200, au niveau de l’agglomération creilloise. Ce projet ne serait pas le moins cher, avec ses 80 millions d’euros, mais il éviterait le passage de l’Oise et donc la construction d’un viaduc. Des ouvrages très chers qui font grimper la note de deux des quatre projets à 123 et 125 millions d’euros. Le tracé pressenti est le plus long des quatre, 32,4 km, mais avec seulement 11,2 km de nouvelle route à construire. Il serait en outre le plus pertinent dans sa manière de contourner Saint-Leu, le plus performant pour fluidifier le trafic et le moins nocif pour l’environnement, selon le conseil général. Il n’est aussi pour l’heure qu’une simple piste de travail, amenée à être amendée par les réflexions et les suggestions des élus concernés. Certains ont déjà lancé l’idée de mélanger certains tracés pour aboutir à une nouvelle version de la liaison. Il faudra de toute façon encore plusieurs années d’étude avant d’entrer dans la phase de réalisation d’un projet qui figure dans le plan routier à échéance de quinze ans du conseil général.

Le Parisien Cet article a été publié dans la rubrique Blaincourt-lès-Précy

 

Gouvieux – Article Courrier Picard 15/09

GOUVIEUX Feu vert pour l’aire d’accueil 

 

 
 

L’aire d’accueil des gens du voyage devrait permettre de remédier à la présence récurrente de nomades sur le site de l’ancienne champignonnière. 

 

Le conseil communautaire a approuvé le projet d’implantation d’une aire d’accueil des gens du voyage. Elle sera aménagée sur la commune de Gouvieux et sera accessible d’ici l’été 2010. 

Il y aura bien une aire d’accueil des gens du voyage sur le territoire de l’Aire cantilienne. Présenté vendredi dernier, le projet a été approuvé à l’unanimité par le conseil communautaire. 

En l’occurrence, les élus se sont prononcés favorablement sur l’utilité publique de l’opération ainsi que sur la poursuite, faute d’accord à l’amiable avec les propriétaires du terrain, de la procédure d’expropriation, démontrant ainsi leur volonté de « satisfaire au schéma départemental d’accueil des gens du voyage approuvé en 2003 ». 

Réservée aux gens du voyage itinérants 

Le projet, déclaré compatible au regard des conclusions d’études préalables, prévoit l’implantation de cette aire d’accueil sur le territoire de la commune de Gouvieux, précisément au lieu-dit La Fosse aux bouleaux, situé à proximité du carrefour des Quatre routes, à l’angle des routes départementales 44 et 162 afin d’en faciliter l’accès. 

Un site qui n’a pas été choisi au hasard : « Les requêtes des gens du voyage, la quiétude des riverains et la préservation de l’environnement ont fait l’objet d’une attention particulière tant dans le choix du site que dans la conception du projet », précise en effet le président de la communauté de communes, Éric Woerth. Il garantit en outre « une accessibilité optimale aux services (écoles, services administratifs et commerces) ». 

L’aire sera réservée exclusivement aux gens du voyage itinérants, les populations sédentarisées relevant d’autres dispositifs. D’une capacité de 40 places, conforme aux normes techniques, elle « s’intégrera dans le massif forestier et une frange boisée de cent mètres sera conservée » dans le but de préserver « la continuité paysagère ». Chaque place permettra le stationnement d’une caravane, du véhicule tracteur et, le cas échéant, de sa remorque. L’une sera même adaptée aux personnes à mobilité réduite. Enfin, elle sera gérée par un prestataire externe « spécialisé dans la gestion des aires d’accueil des gens du voyage » qui a déjà été sélectionné. 

« Une ouverture de l’aire à la fin du premier semestre 2010 » 

Les études d’impact sur l’environnement ayant été prises en compte dans le projet, notamment les mesures destinées à atténuer et à supprimer ses effets défavorables, et la mise en compatibilité du plan local d’urbanisme ayant été soumise, début septembre, au conseil municipal de Gouvieux, l’implantation de cette aire n’est désormais plus qu’une question de délais. D’autant que le projet s’avère également en conformité avec le classement du secteur en Parc naturel régional. 

Reste à choisir les entrepreneurs pour la réalisation des travaux. La municipalité se penchera sur la question lors du prochain conseil municipal, au mois d’octobre. La procédure d’appels d’offres est en cours. 

Les travaux se dérouleront ensuite en deux phases : la première « consacrée au défrichement et qui permettrait de créer une plateforme afin d’accueillir pendant l’hiver les gens du voyage qui s’installent notamment aux carrières, à Gouvieux, indique le directeur général des services de l’Aire cantilienne, Éric Chevrier. La seconde, au départ des caravanes. Les travaux reprendraient pour une ouverture de l’aire à la fin du premier semestre 2010. » Voilà qui devrait rassurer les riverains de la résidence des Carrières qui, depuis plusieurs années, se plaignent de la présence de campements sur le site de l’ancienne champignonnière. 

FRANCK BRENNER 

 

Gouvieux – Article Le Parisien 24/06/09 – rte de Creil

leparisien1406.gif leparisien.pdf

Pour ceux qui ne l’auraient pas vu vous pouvez retrouver ci après l’article complet paru dans l’édition du Parisien du 24/06.

A très bientot dans l’attente des conclusions de Monsieur Chauvin sur son rdv.

Gouvieux - Article Le Parisien 24/06/09 - rte de Creil dans Sécurité Routière pdf leparisien.pdf

Gouvieux – Article Courrier Picard 13/06/2009

Vous trouverez ci après l’article de Kevin Bertin paru dans le courrier Picard le 13 juin 2009.

artcourrierpicard1306.jpg

Gouvieux – Article Le Parisien du 21/04/2009

Comme vous l’avez peut être vu dans le Parisien de Mardi, un article traitait de l’aire définitif des « gens du Voyage ».

 Vous pourrez télécharger cet article dans son intégralité en bas de page afin de prendre connaissance de tous les points.

 Que peut on en dire ?

- L’enquête plublique a débuté le 30 mars 2009 soit après le départ de la plateforme de Gouvieux , il faut bien un début pourrions nous dire mais c’est vrai qu’alors que nous entendions que le process avait commencé depuis plusieurs mois on aurait pu espérer au moins un début dés début 2009… elle durera jusque fin Mai 2009 , il sera possible pour rappel de rencontrer le Commissaire Enquêteur en Mairie de Gouvieux le samedi 16 Mai, les conclusions arriveront elles ….

- Les appels d’offres seront lancés après celle ci, mais cela ne précise pas la date, y a t il un délai entre la fin et la conclusion ?

- Si il y a appels d’offres il doit nécessairement y avoir une date limite pour le retour, si l’on regarde le calendrier nous pourrions alors être déja mi voir fin juin pour un lancement des appels avec un retour pour …… attention vacances scolaires ….naturellement il faudra en tenir compte pour fixer la date de retour.

- Il semble peut probable que le début de travaux interviennent avant le mois d’ octobre, mais nous pouvons toujours y croire.

- La date de finalisation du site est prévue pour ….Mars 2010, Monsieur Marchand trouve que cela est trop long et souhaite une interruption temporaire à mi travaux pour accueillir dés cet hiver. Nous ne pouvons que valider cet proposition alors que notre quartier a retrouvé quiétude et calme et qu’il ne reste en suspend « que » la réfection des grillages et les déjections dans les jardins « potagers »

Le 7 mai nous aurons un rendez vous avec le Président de l’Aire cantilienne Monsieur Woerth, ce sera nous l’espérons l’occasion d’avoir une vraie vision du calendrier qui à ce jour parait bien flou ….

A suivre donc

 Télécharger l’article dans sa globalité >> Gouvieux - Article Le Parisien du 21/04/2009 dans Gens Du Voyage doc leparisien220409.doc

123456