Archives pour la catégorie Deviation Saint Leu

Gouvieux – Déviation Saint Leu Esserent quel impact ?

Ce projet est dans les cartons depuis de très nombreuses années.

S’il venait à se réaliser il apporterait sans aucun doute une bouffée d’air à Saint Leu d’Esserent, mais aurait peut être des répercutions sur l’arrière des quartiers de Toutevoie ou Chaumont.

Les éléments mentionnés sont extraits du dossier adressé par le CG60 :
Il consiste en un projet de liaison entre la RD44 et la RD92 au sud de Saint-Leu d’Esserent.
La RD92 est située dans le prolongement de la RD200. Elle consiste un axe de desserte industrielle de la rive droite de l’Oise.
La RD44 provient de Noailles et traverse Saint Leu pour rejoindre Vineuil St Firmin et Senlis, en traversant l’Oise.
Les objectifs de l’opération sont d’apporter des réponses en terme de fluidité, de sécurité et de confort.
Le périmètre retenu par le CG porte sur les communes de St Leu, Gouvieux, St Maximin et Villers sous St Leu.
Celui-ci peut être visualité par l’image devia_plan mis en pièce jointe.
Le dossier de concertation propose 4 tracés différents qui font le lien entre le CD44 (vers le camping) et le CD92 à l’ouest pour aboutir sur Villers. Ils consistent tous les 4 pour l’essentiel en un viaduc de franchissement de l’Oise.
Ces 4 tracés sont consultables sur le dessin devia_4traces.
Le tracé D (en violet) est celui qui a la préférence du CG60.

 

Sur ce dossier Le Maire de Gouvieux sollicité par une association de Précy a rendu l’avis ci dessous :

Par courrier en date du 25 juin 08, le maire de Gouvieux a exprimé son avis sur le projet soumis par le CG.
Dès le début de son courrier, il mentionne que « le dossier présenté ne résoudra pas la difficulté de Saint Leu ».
Il pose une question de fond « quelle est la proportion de poids lourds qu’on pourrait véritablement détourner de la RD92… on gagnera 6% ».
Et ensuite « combien de riverains, de commerces ou d’équipements publics sont-ils concernés par cet angle de St Leu ? »
Sur le plan paysager et écologique, à une époque où l’on parle de plus en plus d’environnnement et de développement durable, il souligne que « le camp de César fait partie des entités paysagères à préserver… ».
Il conclut en indiquant que « cette déviation risque d’être un trompe-l’oeil, pour un coût astronomique ».
Rappelons que nous en sommes à présent à une estimation de 72 millions d’euros pour le tracé pressenti, pour une prévision initiale de 40 millions.
Le maire de Gouvieux termine sa lettre en mentionnant « qu’il conviendrait de reprendre au plus vite l’analyse du tracé de prolongement de la liaison Creil A16″.

 

Ci dessous les différents projets se rapportant à cette déviation, selon les informations collectées le tracé D aurait la préférence des autorités.

deviationdesaintleu.jpgGouvieux - Déviation Saint Leu Esserent quel impact ? dans Deviation Saint Leu doc projetdeviationsaintleu.doc

12